Syndic de copropriété : ce qu’il faut savoir

  • 9 janvier 2020
Syndic de copropriété : ce qu’il faut savoir

Toute copropriété se doit d'être dotée d'un syndic qui aura pour mission de l'administrer et de l’organiser pour qu’elle fonctionne convenablement. Le syndic se chargera, de mettre en œuvre les décisions prises en assemblée générale. À ce titre le syndic devra être désigné par un vote de l'assemblée générale. La désignation du syndic doit faire l'objet d'une mise en concurrence devant l'assemblée tous les 3 ans. Dans le cas où la copropriété ne serait pas dotée d'un syndic il faudra saisir le président du tribunal de grande instance compétent qui désignera un administrateur provisoire. Ce dernier convoquera une assemblée générale afin, notamment, que soit élu un syndic.

Généralement la copropriété s'applique à « tout immeuble bâti ou groupe d'immeubles bâtis dont la propriété est répartie, entre plusieurs personnes, par lots comprenant chacun une partie privative et une quote-part de parties communes. »

Le syndicat de copropriétaires

Le syndicat de copropriétaires a pour mission de veiller à la conservation ainsi qu'à l'administration de l'immeuble. Il est obligataire dès l'instant où plusieurs personnes détiennent des biens distincts dans un même immeuble disposant de parties communes. Ces dernières parties communes peuvent prendre différentes formes il pourra s'agir d'escalier, d'un jardin, d'une toiture, … Dès lors qu'elles sont présentes dans une copropriété le syndicat est créé d'office, il est composé de l'ensemble des copropriétaires.

Il faut noter qu'il existe 2 types de syndics : les syndics non professionnels et professionnels. Ces deux derniers rempliront néanmoins les mêmes missions. Beaucoup de petites copropriétés préfèrent gérer elles-mêmes cette fonction, alors que les plus grandes préféreront faire appel à des professionnels qui pourront avoir des connaissances, notamment pratiques et juridiques, plus étendues et à jour. Pour choisir le syndic convenable il est conseillé d’établir un comparatif syndic pour avoir un syndic de copropriété qui vous conviendrait le mieux.

Litiges de copropriété

Vous n’avez pas été alerté, lors de l’assemblée générale, d’une décision qui contrevient au règlement de copropriété ? Ou alors, des négligences commises par le syndic ont provoqué un sinistre ? Pire : des pratiques frauduleuses ont été clairement constatées. ? Ce sont des types de litiges de copropriété qui nécessitent un recours.

Un  litige peut être aussi individuel, comme un défaut d’entretien des parties communes ayant entraîné un dommage personnel, ou des parties privatives utilisées par d’autres copropriétaires. Dans les deux cas, vous subissez directement les conséquences d’un non-respect du règlement de copropriété ou du mandat. Il existe autant de bonnes raisons d’intenter un recours contre le syndic. Mais attention, cette action peut mener à la rupture de contrat et au choix d’un nouveau syndic par l’assemblée des copropriétaires. Ne tombez pas dans le piège en confondant prix et coût! Ce n’est pas parce que les honoraires de base d’un syndic sont les moins chers que les coûts globaux supportés par votre copropriété vont baisser.

Pour éviter ces problèmes il est préférable de bien choisir son syndic dès le début à travers un comparatif syndic qui vous aiderait à faire le bon choix !

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide